Les premières années

1986 à 1991

Maitretran Première prise de contact avec le maître: l’accueil, le talent, impressionné par la qualité de son enseignement, avec énormément de patience pour les novices que nous étions. Les pratiquants de l’époque étaient : Joel, Claude, Aziz, Yann, Fabrice, Jamel, Yannick, Jean-Claude, Serge, Fred, Dien, Dominique, Jean-Philippe, Ghislaine, Olivier, Pascal, Didier et quelques autres qui ne sont pas restés très longtemps. Aujourd’hui, il ne reste que trois personnes de l’époque fidèles au club, certains ont abandonné et d’autres sont partis dans différentes régions comme Dien à Paris, Serge à la Réunion, Jean-Claude à Rennes etc…

L’enseignement de l’époque était la perfection du geste, la répétition pour atteindre le geste parfait. A la fin du cours, le maître faisait asseoir tout le monde autour du tapis, qui n’était que de 40m² au lieu des 320m² d’aujourd’hui et désignait une personne au hasard qui devait faire les mouvements appris lors du cours. Il était bien évident, que tout le monde espérait que le sort allait désigner son voisin !

Blog_acc_kung_fu Les effectifs de l’époque étaient de 30 personnes environ, il n’y avait qu’un cours par semaine fixé le samedi, créneau qui n’intéressait personne, et ce pendant 5 ans. Un cours par semaine, c’était très peu pour le programme de l’époque, qui lui, était très dense. Pour les débutants, le programme était : 1er et 2ème quyen, technique des tendons, enchaînement N°1 et N°2, enfin diverses techniques d’assauts.

C’était le démarrage du club, la salle des arts martiaux n’existait pas et il n’était pas facile de se faire une place. Maître TRAN parlait peu le Français et il n’existait pas de club de Kung Fu dans la région. Nous étions, certainement, perçus comme des marginaux !

La première grande compétition nationale eut lieu à Laval en 1990. Il s’agissait sans doute du premier championnat de France, un véritable évènement ! Notre club avait fait le déplacement avec presque tout l’effectif. Plusieurs catégories d’arts martiaux cohabitaient, le viet vo dao, le kuan qui do, le kung fu : le tout mené par une excellente organisation ! Ce jour- là notre club brilla en remportant plusieurs titres (Jean Claude, Dien, Jean Philippe, Fabrice, Fred, sans oublier le maître, sa femme et ses enfants qui ont gagné dans tous les tableaux où ils étaient inscrits ! )

Le style Cuu Long Vo Dao venait de marquer son territoire…


Les commentaires sont fermés.