Juin 09

Maitretran_02_1 Bertrand jaffrezo, ancien Vo Sinh du club, c’est entraîné 7 ans au club de la chapelle et nous fait l’amitié de raconter une anecdote.

Pour l’anecdote j’en ai quelques unes, mais celle qui m’a le plus marquée concerne maitre TRAN.
Ca devait être ma deuxième année au club et c’était la première fois que l’on voyait le maitre (et un maitre de kung fu par la même occasion). Forcement à ce stade, on n’imagine pas la puissance et la sagesse du maitre et malgré tout le respect que l’on avait, ce petit bonhomme dont on avait le plus grand mal a comprendre les explications, provoquait chez les débutants (on était un peu dissipé à l’époque) quelques rires (retenus évidemment!). Nous étions tous alignés sur le tatami et le maitre nous parle de l’importance d’avoir des positions basses solides,  fondations indispensables pour le kung fu. Il se met donc en lâp-tân (lap teun), effectue une rotation du genou de l’intérieur vers l’extérieur et frappe le sol pour se retrouver en âm-duong-tân (am zeun teun) . Là, on a ressenti une onde de choc qui a fait trembler le tatami. On s’est tous regardés et l’on a pris conscience de la puissance du Maître. On ne riait plus du tout et après. Je peux vous dire que l’on a été très très attentif !

Par : administrateur

Mai 30

Logokungfu_9 Création de l’Université des Arts Martiaux Asiatiques U.D.A.M.T.A.

« L’arbre pousse grâce à ses racines, l’eau coule grâce à sa source »

On semble parfois croire que les arts martiaux dans notre pays se résument au judo et au Karaté. Ces Fédérations ne peuvent plus masquer une réalité profonde, aujourd’hui les pratiquants s’orientent vers la richesse, la diversité et le savoir originel des arts martiaux traditionnels.

L’Université des Arts Martiaux Traditionnels Asiatiques s’inscrit donc naturellement dans un ensemble de mesures pour promouvoir cette formidable demande. Elle sera au service des besoins régionaux de formation des pratiquants d’Arts

Martiaux Traditionnels. Elle appuiera sa stratégie sur l’établissement d’un nouveau centre propice au développement et à l’accueil d’un plus grand nombre de pratiquants et développera la formation de personnels, moniteurs et arbitres.

L’U.D.A.M.T.A n’a pas été crée à la hâte, mais repose sur les solides fondations de l’école Cuu-Long Võ-Ðao fondée en 1945 par 9 célèbres Maîtres d’arts martiaux chinois et vietnamiens.
L’initiative annoncée aujourd’hui montre comment le Maître établit ses priorités pour un développement durable et sa volonté d’accorder à la formation et à l’éducation traditionnelle une place privilégiée.
Ainsi, chacun pourra s’engager sur le chemin de la persévérance, de la rigueur et de l’humilité afin d’atteindre un bon Kung-fu.

Par : administrateur

Mai 18

Logokungfu_5  Aujourd’hui, de nombreux maîtres attestent, par l’incomparable richesse de leur savoir, que le Vietnam demeure l’un des plus riches foyer des arts martiaux.

Toutes les fédérations où ligues actuelles des arts martiaux sont issues du VO LAM, en particulier les branches du Kung Fu, du Tae Kwon Do et du Karaté. Ce sont elles qui détiennent le plus de connaissances du concept vertus et techniques du Võ-Lâm.

Võ-Lâm -Hoi Cuu-Long Võ-Ðao
Fédération des Arts Martiaux traditionnels Vietnamiens et Chinois

Par : administrateur

Mai 10

En 1975, à la prise du pouvoir par les communistes, notre école disparut, tous les responsables prirent la fuite ou furent emprisonnés. Fin 1975, l’école Thanh-Nghia Duong (Voie qui aide les jeunes), vit le jour sous la direction des
3 premiers Dragons.

Près de 100 jeunes pratiquants s’y instruisaient chaque année. Mais le communisme devient pressant. L’école n’existe alors plus. Le 2 juillet 1976 le Vietnam porte le nom officiel de République Socialiste du Vietnam.
En 1979, notre père s’exile en France avec ma mère et moi, poursuit la pratique de son Art et commence mon éducation.

Logokungfu_6 Statuts de la ligue des neuf dragons
Les neuf serments et dispositions d’esprit pour une adhésion à l’école Cuu-Long Võ-Ðao :

1- Les cinq vertus fondamentales de la morale de notre ligue sont : Bonté, droiture, sincérité, sagesse et loyauté.
2- Nous ne devons pas utiliser notre art pour des actes de destruction ou pour des agissements contraires à notre éthique.
3- Nous ne devons pas nous servir de notre art pour des causes ou des intérêts personnels, même par plaisanterie.
4- Par toutes nos facultés et moyens, nous devons développer les efforts de propagation de notre art, pour la gloire nationale et la grandeur de notre ligue.
5- Nous devons nous astreindre à une discipline d’entraînement rigoureuse ainsi qu’à une recherche constante de la perfection, afin de ne pas décevoir nos aînés et nos moniteurs.
6- Nous devons mettre notre savoir faire et notre intelligence au service de la justice et de la paix nationale.
7- Nous ne devons pas trahir nos Maîtres et nos frères et conserver une attitude d’humilité à l’égard des condisciples qui sont membres d’une même et grande famille.
8- Les présents statuts sont notre guide pour l’action et la méditation intérieure.
9- Dans le cas d’une trahison à l’encontre de nos Maîtres ou de nos frères ou en cas d’infamie à l’égard de notre ligue, ce sera l’expulsion irrémédiable

Par : administrateur

Mai 02

Logokungfu_8  C’est en 1945 que la fédération Cuu-Long Vo-Dao a été fondée, peu après le départ des japonais envahisseurs de notre pays le Vietnam.
Cette fédération réunit Neuf célèbres Maîtres d’arts martiaux chinois et vietnamiens, pour créer ce que l’on appelle « Voie Martiale des Neuf Dragons ».
L’appellation fait référence au fleuve du Mékong, long de 4180 km, traversant tous les pays d’Asie par ses neuf embranchements. Chaque Maître apporta leur style et spécialité dans l’enseignement dispensé à une école à Saigon (futur Ho-Chi-Minh Ville), sorte de centre de formation pour futurs professeurs et maîtres.

Environ 150 moniteurs s’y entraînaient chaque jour, triés sur tous les clubs et écoles de ces Neuf Maîtres, ces derniers choisissant leurs futurs disciples.
Notre école avait une bonne réputation de par le côté complet du style, grâce à l’unification du savoir de ces neuf Vénérables. Le but de ces Neuf Sages était d’assurer leur succession, pour qu’ainsi perdurent leur savoir.
1969, 1970 et 1971 furent 3 années de compétitions technique et combat traditionnel qui déterminèrent un classement final des pratiquants au sein de l’école, en fonction de leurs valeurs morales et martiales.
Les neuf premiers devinrent Les Neuf Dragons successeurs de ces Vénérables, chacun sous l’égide d’un des vieux Sages. Notre père, après ces années de compétition, termina 3ème, tandis que notre oncle maternel, 1er.

1er  Dragon LAM-CHANH-DUNG
2ème Dragon HUYNH-VAN-SANH
3ème Dragon TRAN-HOAI-NGOC
4ème Dragon HUYNH-VAN-THAM
5ème Dragon DUONG-NGOC-BOI
6ème Dragon TRAN-HIEN
7ème Dragon BUI-VAN-HUE
8ème Dragon NGUYEN-BANH-TRUNG
9ème Dragon NGUYEN-NGOC-SON

Source Maître TRAN

Par : administrateur