Nov 14

Mouvement7_1 Les années 1972/73 ont vu, en France, la concrétisation des premiers efforts d’organisation des Arts Martiaux Vietnamiens prodigués par les Maîtres, par la création de la Fédération Française de Viet Vo Dao (FFVVD). Cette dernière reçut un agrément ministériel le 31 mars 1978 mais il lui fut retiré le 3 mars 1987. L’entente en son sein n’était pas des meilleures et l’éclatement n’a pas tardé donnant, en fait d’unification, des groupements isolés qui n’ont pu, ni les uns ni les autres, devenir des éléments fédérateurs des arts martiaux vietnamiens et recevoir une reconnaissance officielle matérialisée par la délivrance d’une délégation ministérielle.
Au début de l’année 1996, 24 ans après ces débuts, le paysage des arts martiaux vietnamiens en France était le suivant, trois gros blocs :
– L’UNAM-VVD (Union Nationale des Arts Martiaux Vietnamiens – VVD) (environ 3600 pratiquants).
– La FFVVD (Fédération Française de Vietvodao) (environ 3500 pratiquants).
– Le groupe VVD-FFKAMA, divisé en 3 groupements (environ 2500 pratiquants).
A côté de ces trois blocs se trouvaient diverses organisations se référant des arts martiaux vietnamiens de plus ou moins grande envergure.
Le Ministère de la Jeunesse et des Sports affiche sa volonté de créer les Etats Généraux des arts martiaux vietnamiens sous l’égide de la FFJDA (Fédération Française de Judo) à qui il accorde la délégation pour ces disciplines. Le but est double, rassembler l’ensemble des pratiquants d’arts martiaux vietnamiens dans une seule et même structure fédérale puis les conduire vers l’autonomie au même titre que les arts martiaux japonais…à suivre…(src institu du viet vo dao)

Par : administrateur


Les commentaires sont fermés.