Fév 17

Les armes sont une des grandes richesses du kung-fu, on en compte autant qu’il en existe de styles différents, soit plus de 400. Outre les armes dites "de guerre", on compte nombre d’armes issues de l’agriculture, mais aussi de la pêche, et même de la cueillette! Certaines sont étonnantes, hétéroclites, mais dans pratiquement tous les cas, elles savent se montrer extrèmement efficaces.

Cette semaine les armes de guerre:

W313_small L’épée était l’arme portée par les officiers chinois.
Tout comme au moyen âge français, les chinois donnaient un nom à leur épée.
Certaines d’entres elles pouvaient même être incrustées de pierres précieuses.

Single_1 Le sabre était réservé aux simples soldats.
Le sabre le plus ancien trouvé lors de fouilles archéologiques était … en bois, ce qui ne l’empêchait pas d’être tranchant !

W325_small La hallebarde a ceci de spécifique, qu’elle couple une lame tranchante d’un côté à une pointe de l’autre permettant de perforer. Ce qui en faisait une arme idéale pour attaquer les cavaliers.

W0301 La lance. Les lanciers chinois étaient les premiers à attaquer l’ennemi.
Le morceau d’étoffe en dessous de la lame, qui aujourd’hui n’est que décoratif, servait à l’époque, à empêcher le sang de l’adversaire de couler le long du manche…

6093_oc Le sabre court, agrémenté d’un bouclier tressé en osier, était une arme destinée au combat au corps à corps. La garde de ce sabre est prévue pour pouvoir casser les épées de l’adversaire.

Merci à l’école Yong Xin Wu Shu

Par : administrateur


Les commentaires sont fermés.